Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

mardi 18 avril 2017

4 Examens corrigés chimie en solutions smpc s2




 Parmi les différentes théories des acides et des bases, la théorie proposée par Bronsted
en 1923 est encore actuellement la plus utilisée. C’est cette théorie qui sera développer tout au
long de cette étude.
Un acide est une espèce chimique, ion ou molécule, susceptible de libérer (céder) un
proton H+. Un acide contient donc nécessairement l’élément hydrogène, mais tout composé
hydrogéné n’est pas pour autant un acide
Une base est une espèce chimique, ion ou molécule, susceptible d’accepter (fixer) un
proton H+.Une base possède nécessairement un doublet d’électrons non-liant sur lequel l’ion
H+ vient se lier. 
A- + H+ 􀀧 AH exemple CN-+ H+ 􀀧 HCN )
ou encore B + H+ 􀀧 BH+ exemple NH3 + H+ 􀀧 NH4
􀀢 Il est à noter que les composés tels que NaOH, KOH, … , dans l’eau se dissocient en donnant
des ions OH- qui sont des bases puisqu’ils peuvent fixer un proton : OH- + H+ 􀀧 H2O
Dans la réaction (1) l’espèce A- et le proton formés peuvent se recombiner pour donner
AH ; donc A- est une base. L’ensemble des deux espèces associées dans le même équilibre
constitue un couple acide/base. L’acide et la base d’un même couple sont dit conjugués.
acide 􀀧 base + H+ )


Certains composés possèdent à la fois un H libérable sous la forme H+ et un ou plusieurs
doublets non liants. Ils peuvent ainsi participer à deux couples, en étant l’acide de l’un et la
base de l’autre. Ils sont amphotères ou ampholytes. Donc, selon le partenaire auquel il est
opposé, un composé amphotère se comporte comme un acide ou comme une base
Exemple : H2O est l’acide du couple H2O/OH- H2O 􀀧 OH- + H+
et la base du couple H3O+/H2O H3O+ 􀀧 H2O + H+
Dans les conditions de réactions chimique, le proton H+ n’existe pas à l’état libre. Les
réactions (1) et (2) ne peuvent avoir lieu séparément . Donc, une réaction acido-basique
résulte de la combinaison de deux couples qui échangent un proton.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Pages